LACTO-FERMENTATION

INGREDIENTS
 Des bocaux en verre munis d'un couvercle hermétique et d'un joint en caoutchouc (Ex : bocaux Le Parfait)
 Du sel marin ou un sel de gemme comme le sel rose de l’Himalaya mais surtout, pas du sel fin qui a souvent été traité, ou du sel fluoré, qui détruirait les bactéries
 De l'eau de source ou filtrée (l'eau du robinet, chlorée, ne convient pas)
 Des légumes (de votre choix)
INFO DE DEPART
1

LA LACTO-FERMENTATION, QU'EST-CE QUE C'EST ?
La lacto-fermentation est une technique de conservation qui consiste à laisser macérer les aliments avec du sel, dans un bocal, sans air. La fermentation crée des substances antibiotiques qui luttent contre les microbes pathogènes. Elle renforce également l’efficacité de notre système immunitaire.Ce mode de préparation préserve les vitamines et les éléments nutritifs des aliments pour la vitamine C. La fermentation améliore la digestibilité des produits et leur assimilation par notre organisme. Grâce aux aliments lacto-fermentés, vous obtiendrez des bactéries appelées probiotiques. Ce sont des bactéries en faveur pour votre santé.

Les effets des probiotiques, (donc des aliments fermentés) sur votre santé : 
- Réduction du risque de cancer du côlon
- Lutte contre la diarrhée 
- Normalisation de la composition de la flore intestinale (y compris après un traitement antibiotique)
- Amélioration de l’immunité- Meilleure tolérance du lactose (via l’activation de l’enzyme lactase qui aide à le digérer)
- Meilleur contrôle du syndrome du côlon irritable et des maladies inflammatoires de l’intestin

2

QUELS ALIMENTS FAIRE FERMENTER ?
Vous pouvez fermenter n’importe quel légume, mais notez bien que tous ne seront pas forcément bons à manger une fois lacto-fermenté. Les bons choix : chou, carotte, betterave, concombre, aubergine, ail, haricots verts, tomates vertes, cornichons, oignons…

RECETTE
3

Lavez et ébouillantez les bocaux, les couvercles et les joints. Laissez-les sécher sans les essuyer.

4

Lavez les légumes avec de l'eau de source (ou ne les lavez pas car le chlore tuerait les bactéries qu’ils contiennent naturellement et qui vont déclencher la fermentation)
Épluchez les si vous le souhaitez.
Découpez les (si nécessaire ), plus ou moins finement.

5

Diluez une cuillère à soupe de sel dans chaque litre d'eau de source que vous allez utiliser.

6

Remplissez les bocaux avec les légumes (seuls ou mélangés), ajoutez éventuellement les aromates de votre choix (graines de moutarde, de cumin, de carvi, de fenouil, de coriandre, baies de genièvre, de poivre, clous de girofle, herbes aromatiques, feuilles de laurier, ail...).
Tassez, couvrez d'eau froide salée et refermez les bocaux.

7

Placez d'abord les bocaux à 20-22°C pendant 2 ou 3 jours afin de favoriser le début de fermentation, puis mettez-les dans un lieu plus frais (15-18°C) et patientez un petit mois minimum avant de déguster. Mais vous pouvez aussi les attendre
Une fois entamé, le bocal doit être conservé au réfrigérateur et consommé dans les 15 jours.

Il est possible de "rater" ça lacto-fermentation, je m'explique, si la lacto-fermentation ne passait pas ou bien même ne se faisait pas, le légume prendrait alors une couleur bizarre, un aspect repoussant et surtout une odeur et une saveur absolument immonde et repoussante que personne n'oserait toucher au bocal. Il est donc impossible de se tromper !
Lorsque vous ouvrez votre bocal, s'il n'y a pas d'odeur (du moins pas d'autres que celle du légume), c'est que tout est OK et que vous pouvez déguster 🙂

Ingrédients

INGREDIENTS
 Des bocaux en verre munis d'un couvercle hermétique et d'un joint en caoutchouc (Ex : bocaux Le Parfait)
 Du sel marin ou un sel de gemme comme le sel rose de l’Himalaya mais surtout, pas du sel fin qui a souvent été traité, ou du sel fluoré, qui détruirait les bactéries
 De l'eau de source ou filtrée (l'eau du robinet, chlorée, ne convient pas)
 Des légumes (de votre choix)

Instructions

INFO DE DEPART
1

LA LACTO-FERMENTATION, QU'EST-CE QUE C'EST ?
La lacto-fermentation est une technique de conservation qui consiste à laisser macérer les aliments avec du sel, dans un bocal, sans air. La fermentation crée des substances antibiotiques qui luttent contre les microbes pathogènes. Elle renforce également l’efficacité de notre système immunitaire.Ce mode de préparation préserve les vitamines et les éléments nutritifs des aliments pour la vitamine C. La fermentation améliore la digestibilité des produits et leur assimilation par notre organisme. Grâce aux aliments lacto-fermentés, vous obtiendrez des bactéries appelées probiotiques. Ce sont des bactéries en faveur pour votre santé.

Les effets des probiotiques, (donc des aliments fermentés) sur votre santé : 
- Réduction du risque de cancer du côlon
- Lutte contre la diarrhée 
- Normalisation de la composition de la flore intestinale (y compris après un traitement antibiotique)
- Amélioration de l’immunité- Meilleure tolérance du lactose (via l’activation de l’enzyme lactase qui aide à le digérer)
- Meilleur contrôle du syndrome du côlon irritable et des maladies inflammatoires de l’intestin

2

QUELS ALIMENTS FAIRE FERMENTER ?
Vous pouvez fermenter n’importe quel légume, mais notez bien que tous ne seront pas forcément bons à manger une fois lacto-fermenté. Les bons choix : chou, carotte, betterave, concombre, aubergine, ail, haricots verts, tomates vertes, cornichons, oignons…

RECETTE
3

Lavez et ébouillantez les bocaux, les couvercles et les joints. Laissez-les sécher sans les essuyer.

4

Lavez les légumes avec de l'eau de source (ou ne les lavez pas car le chlore tuerait les bactéries qu’ils contiennent naturellement et qui vont déclencher la fermentation)
Épluchez les si vous le souhaitez.
Découpez les (si nécessaire ), plus ou moins finement.

5

Diluez une cuillère à soupe de sel dans chaque litre d'eau de source que vous allez utiliser.

6

Remplissez les bocaux avec les légumes (seuls ou mélangés), ajoutez éventuellement les aromates de votre choix (graines de moutarde, de cumin, de carvi, de fenouil, de coriandre, baies de genièvre, de poivre, clous de girofle, herbes aromatiques, feuilles de laurier, ail...).
Tassez, couvrez d'eau froide salée et refermez les bocaux.

7

Placez d'abord les bocaux à 20-22°C pendant 2 ou 3 jours afin de favoriser le début de fermentation, puis mettez-les dans un lieu plus frais (15-18°C) et patientez un petit mois minimum avant de déguster. Mais vous pouvez aussi les attendre
Une fois entamé, le bocal doit être conservé au réfrigérateur et consommé dans les 15 jours.

Il est possible de "rater" ça lacto-fermentation, je m'explique, si la lacto-fermentation ne passait pas ou bien même ne se faisait pas, le légume prendrait alors une couleur bizarre, un aspect repoussant et surtout une odeur et une saveur absolument immonde et repoussante que personne n'oserait toucher au bocal. Il est donc impossible de se tromper !
Lorsque vous ouvrez votre bocal, s'il n'y a pas d'odeur (du moins pas d'autres que celle du légume), c'est que tout est OK et que vous pouvez déguster 🙂

LACTO-FERMENTATION
No Comments

Post A Comment